Exemples de recettes

Exemples de recettes

Quelques idées de mélanges

Pour réaliser votre pâte de henné et obtenir votre couleur idéale, voici quelques exemples des poudres naturelles à mélanger selon la teinte souhaitée :

Pour un noir intense : 80% katam + 20% sidr
Pour du châtain foncé : 30% henné naturel + 70% indigo ou katam
Pour du châtain moyen : 50% henné naturel + 50% indigo ou katam
Pour du cuivré/rougeâtre : 70% henné naturel + 30% indigo ou katam
Pour du blond vénitien : 30% henné naturel + 70% henné neutre (cassia)
Pour des reflets dorés : 5% henné naturel + 95% henné neutre (cassia)

À partir de ces recettes de base, de nombreuses plantes permettent des variantes de couleurs :
la camomille pour plus de reflets blonds
l’eau de rose pour adoucir le cuivré du henné
la garance pour une coloration plus rouge
le broux de noix pour une teinte plus marron
l’orcanette ou une infusion de fleurs d’hibiscus pour des reflets violine

À vous de trouver votre mélange idéal !

Notez que vous ne pourrez jamais éclaircir vos cheveux avec des colorations au henné, simplement les foncer ou y apporter des nuances. La couleur obtenue dépend donc de votre couleur de base.

Pour les cheveux blancs :

Si vous avez plus de 30% de cheveux blanc, il est préférable de faire une technique de coloration en 2 temps :

  1. Faites une première application de henné naturel avec une pause de 2 heures (les cheveux deviendront alors orange, c’est normal !) ou de henné neutre pour une coloration plus claire. Cette première étape sert de base pour pouvoir ensuite fixer la couleur
  2. Puis faites une seconde application dans laquelle vous ajouterez les poudres colorantes souhaitées (exemple : henné naturel + indigo pour du brun) avec une pause de 2 heures. Puis rincez abondamment à l’eau tiède jusqu’à ce que l’eau devienne claire.

 

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à réaliser votre pâte et passer à l’application.