Le henné, qu’est-ce que c’est ?

Le henné, qu’est-ce que c’est ?

Henné naturel, blond, noir, rouge ou neutre, pas facile de s’y retrouver ! Mais que contient donc cette poudre magique ? Le henné est toujours issu d’une plante dont les feuilles sont séchées puis réduites en poudre, il en existe 2 types :

  • Le henné neutre (cassia), n’est pas colorant mais va simplement renforcer les cheveux, les rendre plus brillants
  • Le henné naturel (lawsonia) colore dans des teintes de rouge-orangé, la teinte variant légèrement en fonction de l’origine du henné (le henné d’Egypte sera plus clair que le henné du Rajasthan qui lui-même sera moins intense que le henné du Yémen.)

Et les autres couleurs alors ? On trouve souvent des hennés blond, châtain miellé, châtaigne, acajou, auburn, brun et noir. Il s’agit en réalité de mélanges de henné naturel et/ou de henné neutre avec d’autres poudres de plantes colorantes et actives comme l’indigo, le katam, la cannelle, la camomille, le brou de noix …On peut ainsi obtenir toute une palette de reflets et teintes très variés. Mais attention, vous ne pourrez jamais éclaircir vos cheveux avec des colorations au henné, simplement y apporter des nuances ou les foncer. La couleur obtenue dépend donc de votre couleur de base.

Comment choisir votre henné ?

  • Déterminez le résultat souhaité. Vous pouvez ensuite faire vous même votre mélange (idées de recettes ici) ou choisir mélanges déjà tous faits
  • Privilégiez un henné 100% naturel car les “accidents” de coloration et allergies proviennent souvent d’additifs chimiques dans des hennés de mauvaise qualité.
  • Soyez vigilantes sur la composition ! Évitez en particulier les sels métalliques (sodium picramate dans la liste d’ingrédients) et le paraphénylène-diamine (utilisé pour remplacer l’indigo dans les colorations noires).

Quelques conseils avant de se lancer

  • La couleur obtenue dépend notamment de votre couleur de cheveux, ce n’est donc pas une science exacte ! Pour éviter les surprises, faites un test sur des cheveux récupérés sur une brosse.
  • Attention si vous avez une coloration chimique récente, le résultat pourrait être catastrophique… Le henné ne fait pas bon ménage avec le chimique. Il convient donc de s’assurer que votre coloration s’est dissipée avant de passer au henné.
  • Sur les cheveux blanc, contrairement aux idées reçues, la coloration végétale est tout à fait possible ! Il suffit juste de le faire en 2 étapes (nos conseils spécial cheveux blancs)